C’est pas la peine de gémir

« C’est pas la peine de gémir madame, ça sert à rien. Je viens de vous donner des médicaments contre la douleur, alors arrêtez! Respirez profondément, tout va bien. En plus c’est pas une intervention douloureuse que vous avez eu là hein… Ralala. Mais c’est pas possible… Mais arrêtez de gémir! »

Situation rencontrée sur mon dernier stage en salle de réveil. La patiente se faisait littéralement engueuler et accuser de jouer et d’exagérer. Ca m’avait profondément choquée, c’était pas la première fois mais cette fois là je l’ai trouvée particulièrement violente. C’était une femme qui venait de subir un curetage évacuateur. Avec tout ce que ça peut comporter comme impact sur le plan émotionnel… quel manque de respect et quel manque d’empathie 😦

Pourquoi sur chaque stage on croise toujours au moins un professionnel qui semble à ce point à bout de nerf qu’il devient maltraitant? Et que ça devient sa façon de soigner? Et que personne ne dit rien? Et à chaque fois, c’est pas des gens qui sont méchants à la base. Ca peut même être des gens qui sont sympathiques d’ailleurs. Mais ils deviennent comme ça avec les patients, dès que ça devient un peu compliqué et qu’ils n’ont plus la patience pour ça. C’est humain, ça arrive de ne plus avoir la patience, c’est un métier franchement rude, c’est vrai. Qui demande beaucoup à la fois physiquement et moralement. A mon avis faut être passionné et aimer profondément les gens pour ne pas finir par devenir comme ça. Mais faut aussi se donner les moyens de ne pas devenir comme ça et prendre du recul sur sa pratique pour être capable de se dire « ok là, ça va plus, je gère plus ». Demander de l’aide des collègues, organiser un planning avec la cheffe, des congés pour se ressourcer, voir changer de service. Est ce que c’est si insurmontable à faire? Et si les collègues aidaient aussi, ça serait bien. Il faut dire les choses je pense. Dire quand on trouve que l’autre a dérapé et soutenir la personne, pas attendre que ça devienne vraiment une maltraitance et de la banaliser en l’acceptant passivement… En discuter en équipe, mettre des choses en place pour pas que ça recommence, s’interroger sur le pourquoi.

Mais bon, des fois je me dis que j’ai vraiment des idéaux trop utopistes et j’y tiens tellement que ça me fait mal quand je vois qu’ils n’existent nulle part dans la réalité. Dans la réalité, j’ai plutôt été témoin d’équipes peu solidaires avec des rivalités et beaucoup de non dits. La maltraitance était à chaque fois connue mais ignorée. Même si individuellement la plupart des soignants ont eux aussi des idéaux similaires aux miens. Dommage du manque de communication! Quand je serai infirmière, je serai pas de celles qui se taisent. Je sais que je risquerai de me faire détester. Mais c’est pas grave. Je préfère être détestée des autres que me détester moi même et aller tous les jours au boulot avec le coeur lourd et que ça se répercute sur mon moral et mon travail.

Bon la prochaine fois je pour raconterai quelque chose de plus positif: mon expérience de stage au staff médical d’un festival! Yeaye! 😉

Publicités

4 commentaires

  1. Bonjour,

    je me permets de d’écrire, tout d’abord pour te dire que j’aime beaucoup ton blog!
    Et puis aussi pour te parle de mon projet du moment:
    Je suis infirmière, et depuis peu je me suis lancée dans la création de bijoux. Un passe-temps avant tout, un exutoire, sans doute un peu comme toi avec tes articles. Mais je vends aussi mes créations, pour pouvoir me racheter du matériel ensuite.
    J’ai aussi commencé à créer des boucles d’oreilles avec des gélules (vides, bien sûr!), et comme elles plaisaient beaucoup à mes collègues je me suis dit que je pouvais en créer un peu plus et les vendre. (je récupère les gélules lorsque je prends du dafalgan, étant migraineuse chronique j’en consomme de temps en temps…)
    Pour l’instant je n’ai pas créé beaucoup de BO avec des gélules, car je veux attendre de voir si ça intéresse des gens avant d’en faire un peu plus (sans me lancer dans un gros commerce non plus, de toute façon je ne croule pas non plus sous les gélules vides!)
    Si jamais tu as envie de m’aider à trouver des clients, peut-être pourrais-tu parle de moi sur ton blog? Aucune obligation, je comprendrai si ça ne t’intéressait pas 🙂

    En tout cas je te donne l’adresse de ma boutique en ligne au cas où :
    http://mademoisellecreative.alittlemarket.com

    Et celle de mon blog :
    mademoiselle.creative.cowblog.fr

    Voilà, en tout cas bonne continuation, je continuerai de toute façon à te suivre par ici, tes articles sont très intéressants et me font parfois bien sourire 🙂

    * * *

    Et sinon pour réagir à l’article : argh oui malheureusement je vois aussi parfois certaines de mes collègues réagir comme ça… :/
    Tu sais il existe aussi des équipes sympa, avec une bonne entente, des infirmières « humaines », qui aiment les gens et leur travail, qui s’entraident et se soutiennent.. j’ai la chance de travailler dans une équipe comme ça, où (presque) tout le monde s’entend bien, et où j’ai vraiment l’impression qu’on travaille ensemble pour le bien être du patient. Mais parfois les circonstances font que certaines perdent de vue que l’essentiel de notre métier est de prendre soin… c’est dommage, c’est triste pour elles et pour les patients… et ce n’est pas facile lorsqu’on est témoins de ce genre de situation et qu’on se sent impuissant!

    En tout cas courage, garde espoir, et quoi qu’il arrive ne fais pas une croix sur tes idéaux!

  2. C’est pas toujours facile de dire haut et fort ce qui ne va pas, et quand on le fait, ça nous retombe bien souvent malheureusement dessus…

  3. On ne change rien!!!!! cadre de santé à la retraite, j’apprécie particulièrement votre état d’esprit…et j’envie mes collègues qui vous auront dans leur équipe!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s