Retournement de situation. Dieu existe.

J’ai passé un horrible weekend. Dimanche soir, j’a pratiquement pas pu dormir. Lundi soir encore moins, car le lendemain (aujourd’hui) ma PF serait là et j’allais tourner avec elle. J’avais la boule au ventre, je stressais, je me répétais mille fois dans la tête ce que j’allais lui dire, comment, ou si finalement j’allais ne rien dire. Et puis finalement, alors que je m’imaginais le pire, la journée c’est bien passée. Bon, ce matin j’étais stressée à en être malade (vous savez, le bidou qui grince, la mangeaille qui passe pas, la petite nausée, toussah). J’ai réussi à prendre sur moi et à ne pas me laisser envahir par le stress, qui est redescendu au fur et à mesure que les choses se passaient bien en fait. Mais chose qui m’a limite choquée tellement je ne m’y attendais pas, tellement je me sentais nulle, elle m’a fait des remarques positives aujourd’hui! D’abord sur la dexterité que j’ai acquise (ah bon? Peut être en effet… je jongle mieux avec les pinces qui accrochent les compresses, le découpage des pansements sans rien toucher, toussah) puis sur ma capacité d’adaptation: « t’as une très bonne capacité d’adaptation, tu comprends vite les choses » qu’elle m’a dit, comme ça!

 

Alleluia!

 

Alleluia

 

J’en suis encore sous le choc. Surtout que je ne lui avais pas parlé du coup, pas vraiment eu l’occasion et la question ne s’est pas posée. Bon, ça ne veut dire qu’elle pense maintenant le contraire de ce qu’elle m’a dit avant. Mais en tout cas, ça m’a redonné la pêche. J’en avais bien besoin, car j’étais complètement à plat, au fond du trou, avec une seule envie: disparaître. Là, je me sens de nouveau prête à m’investir à fond dans le stage. C’est infiniment rassurant de savoir que les autres voient en nous des qualités et des capacités, et non pas que le mauvais, ça redonne du courage et ça donne envie de se dépasser.  Pourvu que ça dure!

Ouf. Je vais enfin pouvoir retrouver le sommeil… j’espère ainsi que vendredi, mon bilan de mi stage sera meilleur que le mini bilan de début de stage de jeudi dernier…

Allez, on y croit… j’ai encore demain et vendredi matin pour faire mes preuves! Va falloir mettre le coup de collier! Surtout que rien n’est acquis, jusqu’au dernier jour!

 

PS: je vous avais déjà dit combien c’est épuisant les stages? 😛

Publicités

5 commentaires

    • Hihi 🙂 Oui heureusement avec la PF ça s’est arrangé et le stage se passe bien. Par contre je regrette d’avoir choisi les soins à dom en première année, c’est en troisième que j’aurai pu pleinement m’y épanouir. Car l’avantage que je trouvais à être toujours accompagnée par un professionnel devient un frein au bout d’un moment. C’est quand tu te retrouves seul face au patient à faire tes soins que tu apprends le plus je trouve. Donc maintenant j’ai la désagréable impression de stagner et le stage m’ennuie… mais encore la semaine prochaine et s’est fini! Youpi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s