Les premières fois

prise de sangAujourd’hui, j’ai réalisé mes premières prises de sang. C’est quelque chose ça, quand on débute dans la formation d’infirmière! La prise de sang! Le symbole par excellence de l’acte infirmier! C’est comme la première fois qu’on passe la blouse, la première fois qu’on va acheter des Croc’s et qu’on dit à la vendeuse « pour mes stages en soins infirmiers » et que son regard bienveillant et plein d’admiration s’abat sur vous « vous êtes courageuse, il en faut des gens comme vous ». Ca fait un peu peur en même temps. Mais c’est sensé finalement, comme remarque. Parce que c’est vrai que c’est pas des études faciles, les stages, c’est aussi à chaque fois une épreuve. En tout cas, je me sens progresser chaque jour, et je me sens changer en moi, aussi. Je crois que c’est une formation et un métier qui permet vraiment de s’améliorer en tant que personne, et de dépasser ses peurs et ses limites. C’est assez incroyable… mais enfin, ça ne se fait pas sans douleur, un peu, quand même. Voir même des fois beaucoup 😉

Donc walà. Je pratique désormais couramment les prises de sang en capillaire et depuis aujourd’hui en veineux également, prochaine étape, les sous-cut et piquer dans un pac. Ce stage est, parmi d’autres choses, une merveilleuse occasion d’apprendre et de m’entraîner à une ribambelle de soins techniques (même si clairement pour les sondes urinaires et les intra-musculaire, on repassera, hein. Néxagèronrien. ) C’est important pour moi qui suis une stressée chronique d’avoir cette opportunité là en d’en profiter, car sur ce stage je ne suis pas évaluée sur des gestes techniques, ce qui me permet de les aborder avec sérénité. Et surtout, de prendre confiance en moi et en ma capacité à réaliser ces gestes qui me faisaient si peur… moi qui ne pouvais pas même supporter l’image d’une piqûre à la TV, huhu 😀

Alors voilà, c’est un stage qui se passe très bien, avec comme d’habitude, des jours meilleurs que d’autres. J’acquiers chaque fois un peu plus d’autonomie et puis j’apprends à connaître les patients et m’intègre de mieux en mieux dans l’équipe. J’ai un travail de recherche aussi à faire, donc de quoi m’occuper sur les moments creux, et puis j’ai pu planifier une demie journée en radiothérapie pour voir un peu l’autre pendant des traitements contre le cancer. Je vais aussi passer à la pharmacie un de ces jours, pour voir comment sont préparés les produits de chimio. Et puis il me reste à planifier une journée au bloc opératoire, j’aimerai voir au moins la pose d’un pac… Donc voilà, encore plein de choses à découvrir! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s