Les différentes professions de la santé HES et leurs spécificités

Voici un petit papier issu du cours de « collaboration » où nous avons eu des représentants des différents professionnels de la santé HES qui sont venus nous présenter leurs métiers. Les métiers de la santé HES, ce sont toutes les professions de la santé que l’on apprend en Haute Ecole Spécialisée en Suisse. Bon, c’est pas grand chose, et on trouve certainement plus de détails quand on cherche à ce documenter sur ces professions particulières, mais voilà. Ca fait partie de l’enseignement en année propédeutique santé (son nom officiel désormais!), où futurs physios, infirmiers, dièt, ergo, TRM, et tout ça se retrouvent ensemble en classe préparatoire. Ca nous permet de bien connaître aussi nos futurs collaborateurs, les rôles et compétences de chacun, tout en ayant tous des connaissances de base dans chacun des domaines. Ici, c’est juste une petite présentation des différentes professions, plus tard si les cours sont bien je mettrais aussi les bases dans chacun de ces métiers! Walà pour l’instant, bonne lecture, et pour plus de détails vous pouvez aussi vous rendre sur infirmière-suisse dans la catégorie « professions ».

Expert en ergothérapie

 Oeuvrant aux frontières de la santé et du social, l’expert en ergothérapie soutient les personnes, les familles, les groupes ou les populations dans la réalisation des occupations courantes qu’elles veulent et doivent mener lorsque celles-ci sont altérées par les conséquences d’une maladie, d’un accident, d’un handicap.

Expert en soins infirmiers

 L’infirmier-infirmière aide la personne, la famille ou le groupe à déte rminer leurs besoins de soins et à y répondre à l’intérieur d’une relation interpersonnelle fondée sur la prise en charge globale.

Cette expertise exige un haut niveau de formation et de compétences qui inclut l’intégration des savoirs scientifiques, le jugement clinique et l’autonomie pour faire face à la complexité des situations et contribuer à la préservation de la santé ainsi qu’à la prévention de la maladie et des accidents.

Expert diététicien

 L’expert en nutrition et diététique est un spécialiste de la nutrition et de l’alimentation qui conseille, accompagne et soigne des personnes bien portantes ou malades, à titre individuel ou en groupe.

Il anime des cours, des ateliers, des conférences et collabore avec les médias pour promouvoir la santé et réalise un bilan nutritionnel qui constituera la base du programme de soins nutritionnels personnalisé du patient et adapté à la complexité de la situation.

Cette expertise implique un haut niveau de connaissances, des compétences techniques, relationnelles et éducatives.

Expert en physiothérapie

 Il est un spécialiste du mouvement et de la mobilité et est concerné par les questions de santé, maladie et accident. Il participe à la réhabilitation socioprofessionnelle des personnes ayant des limitations dans leurs capacités physiques et sociales en les aidant à retrouver mobilité et autonomie. Cette expertise implique un haut niveau de connaissances ainsi que des compétences techniques, méthodologiques et relationnelles afin de prodiguer des traitements, des mesures de prévention, d’éducation à la santé, de rééducation et de réadaptation adaptées à chaque situation.

Sage femme

 C’est un spécialiste de la maternité aux différents âges de la vie des femmes. Il-elle surveille et accompagne de façon autonome et globale, les femmes et les nouveau-nés en bonne santé, de la préconception à la fin de la période de l’allaitement en intégrant la famille.

Il conduit de manière responsable des consultations de grossesse, pratique l’accouchement et assure les soins à la famille dans la période post natale et dans des situations physiologiques. Il—elle a un droit de prescription limité.

Cette expertise implique un haut niveau de connaissances, des compétences techniques, relationnelles, décisionnelles et éducatives.

Technicien en radiologie médicale

 Il réalise des investigations et des examens à visée diagnostique ou à appliquer des traitements de type curatif ou palliatif à l’aide d’un équipement technologique sophistiqué.

Il associe l’utilisation de savoirs scientifiques à des performances technologiques novatrices et des qualités sociales et professionnelles.

Synthèse : les rôles des professionnels de la santé

      Rôle d’expert en… En tant qu’experts, ils  effectuent les activités liées à leur profession, assurent le leadership de leur champ disciplinaire au sein du contexte socio-sanitaire et sont habilités à expliciter un jugement professionnel.

      Rôle de communicateur : En tant que communicateurs, ils facilitent les relations et le rapport de confiance avec les personnes et transmettent des informations pertinentes.

      Rôle de collaborateur : En tant que collaborateurs, ils participent efficacement à l’activité d’une équipe interdisciplinaire et interprofessionnelle.

      Rôle de manager : En tant que managers, ils exercent leur leadership professionnel en contribuant à l’efficacité des organisations tout en développant leur propre carrière professionnelle.

      Rôle de promoteur de la santé : En tant que promoteurs de la santé, ils s’appuient sur leur expertise et leur influence pour promouvoir la santé et le mieux-être des patients et des collectivités.

      Rôle d’apprenant et de formateur : En tant qu’apprenants et formateurs, ils démontrent, de manière continue, un engagement professionnel fondé sur une pratique réflexive, ainsi que sur l’utilisation, la création et la diffusion de données probante

      Rôle de professionnel : En tant que professionnels, ils  s’engagent pour la santé et la qualité de vie de la personne et de la société, ainsi que pour une pratique respectueuse de l’éthique et un engagement envers leur propre santé.

 

Les compétences génériques des professions de la santé

Elles se divisent en quatre catégories :

  •       Un savoir approprié aux défis de la politique de la santé.
  •       Une expertise professionnelle et des compétences méthodologiques.
  •       Un comportement professionnel et responsable.
  •       Des aptitudes à communiquer, à interagir et à documenter

Elles sont des conditions nécessaires à la collaboration interprofessionnelle au sein du domaine de la santé.

La notion « d’expert en… »

La notion d’«expert en…» du cadre de référence CanMeds s’appuie non seulement sur les connaissances professionnelles acquises dans le cadre de formations formelles, mais aussi sur les capacités nécessaires à l’exercice de la profession qui permettent à un spécialiste d’agir de manière professionnelle (et autonome) dans l’exercice de son métier ainsi que dans les situations ou les débats le concernant. Ce rôle, spécifique à chaque profession, reflète la fonction et le positionnement de ladite profession dans le contexte social et dans celui de la politique de la santé. Un spécialiste devient «expert en…» dès que ses connaissances professionnelles lui permettent de formuler un jugement indépendant propre à son champ disciplinaire.

Frank, J.R. (réd.). 2005. Le Cadre des compétences des médecins CanMEDS2005. L’excellence des normes, des médecins et des soins Ottawa : Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Cf. site Internet : http://crmcc.medical.org/canmeds/CanMEDS2005/CanMEDS2005_f.pdf (consulté le 13.08.08)

Conclusion

Les professions de la santé exigent des compétences plurielles et complémentaires aussi bien dans le champ technique que dans celui de la méthodologie et du relationnel : dans l’exercice de leur activité, les professionnels doivent faire preuve de compréhension et d’empathie, et être capables d’écouter et de communiquer. Ils doivent assumer des responsabilités et des fonctions de formation vis-à-vis d’autres personnes. Ils doivent collaborer avec d’autres professionnels et savoir s’adapter, s’intégrer, s’impliquer et se positionner. Les exigences en matière de personnalité sont également très élevées: ils doivent exercer leur sens de l’éthique lorsqu’ils ont des décisions à prendre. Enfin, ils doivent pouvoir être critiques vis-à-vis d’eux-mêmes et capables d’apprendre et de se forger leur propre opinion. Ces qualités présupposent l’affirmation de leur propre identité et un degré de conscience leur permettant de reconnaître et d’accepter leurs propres limites et faiblesses et de se donner les moyens de les dépasser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s