Une brique ne te tombe jamais seule sur la tête!

 

Partir en « vacances », en fait, c’est nul. Parce que quand tu rentres il y a toujours des merdes qui t’attendent à la maison. Le pire, c’était peut être au retour d’un voyage en Scandinavie avec ma meilleure amie, après des heures de galères en transport, la fatigue, la faim, le besoin de se prendre une bonne douche et tout ce que vous voulez, on arrive dans mon appart parisien à je ne sais quelle heure de la nuit…. et là,  ben y’a plus d’eau courante. Dans ces moments, on se sent juste un peu comme après s’être ramassé une brique sur la tête. Suivi d’un coup de massue. Histoire d’être bien achevée.

Ben aujourd’hui, le truc qui m’a achevée, après d’autres péripéties et les embouteillages, c’est ce que j’ai trouvé dans ma boite aux lettres, soit un courrier du service des migrations du canton. Ca fait deux mois que j’ai fait une demande de renouvellement de mon permis de séjour pour études, et je leur ai bien fourni TOUS les papiers demandés et même plus. Je suis une ouf moi. Tu me demandes des papiers je t’en donne. Plein. Il m’écrivent une première fois en me disant « oui nan mais c’est bien mais vous voyez, il nous faut un papier qui prouve que vous êtes immatriculée dans votre école », le papier attestant de mon inscription n’étant apparemment pas suffisant. Je m’empresse donc d’écrire à l’école pour leur demander ladite chose. Ils me répondent « ah mais ma pt’ite dame, en année propédeutique il n’y a pas d’immatriculation ». Ok, bon. je suis dans l’école mais j’y suis pas, je comprends pas, c’pas grave. Je préviens donc le service des migrations que ce papier n’existe pas, copie de l’email de l’école à l’appui, tout ça. Je suis un peu inquiète mais en principe, bon, il ne devrait pas y avoir de problème, ils peuvent appeler l’école pour vérifier. Et puis aujourd’hui je rentre, évidemment la boite aux lettre est pleine, évidemment, que de trucs chiants, et surtout, de ce courrier là. Celui qui endosse le rôle de la massue dans mon histoire.

Et ce papier dit: « Madame vous êtes super gentille, on a bien reçu votre courrier, on vous en remercie, vraiment. Mais donc nous on a appelé l’école pour savoir ce que c’est que cette étrange et mystérieuse année propédeutique, et on nous a dit que ça consistait en 14 semaines de cours et 14 semaines de stages. Donc nous, on veut bien renouveler votre permis jusqu’au mois de décembre, ce qui correspond aux 14 semaines de cours. Pour les reste, pour pouvez aller faire vos stages ailleurs. »

 

Hum. Ils sont dingues ces types qui bossent dans ces bureaux là bas. D’abord ils savent même pas ce que c’est qu’une année propédeutique, et puis ils comprennent pas que l’école c’est pas 14 semaines  de cours à la suite puis 14 semaines  de stages à la suite – non mais j’ai du mal à croire qu’ils ont appelé l’école, parce que franchement, eux, ils auraient bien besoin d’apprendre à prendre des renseignement, hein. Pardonnez moi mais là franchement, c’est le pompon. Non seulement il est trop tard pour moi pour m’inscrire dans n’importe quelle autre école, en Suisse comme en France, que la rentée c’est juste dans un mois, que cette année va juste me coûter 14 000 balles, il serait donc de bon ton d’arrêter de se foutre de la gueule des gens et d’attendre la dernière seconde pour le faire quoi.

Je suis super méga fâchée là. Mais alors vraiment. Et ça m’inquiète vachement pour la suite aussi. Ainsi, ce message quoiqu’un peu vulgaire je m’en excuse, se veut un avertissement à tout les gentils petits européens qui auraient des velléités de faire leurs gentilles petites études d’infirmiers en Suisse: ne viendez pas, on veut pas de vous ici. Walà.

Morale de l’histoire: quand une brique te tombe une fois sur la tête, rentre chez toi. Proverbe Suisse (et ils en ont des briques, et des massues aussi, croyez moi)

Belle brique, made in Switzerland, parfaite pour vous l’envoyer dans la tronche.
Publicités

14 commentaires

  1. :-/

    Nous qui nous pensions gâtés en Belgique…

    Et donc? tu continues de jouer au ping pong en attendant de marquer un point? J’espère qu’une solution arrivera.

    Tiens-moi au courant si tu ne le fais pas sur ton blog.

    • Merci Méta! Ben oui, la balle est dans mon camps et de toute façon ils ont tort, je vais leur expliquer, preuves à l’appui, que c’est pas comme ça que ça se passe. Le premier semestre c’est en effet que des cours, le 1er stage arrivant en Janvier, puis des cours, puis un dernier stage, puis des cours, puis les examens, à la fin de l’année donc. Normalement, ils me donneront le permis pour l’année! Mais j’ai un peu peur pour la suite tu vois… autant obtenir une première fois un permis L, c’est pas très difficile, le renouveler une fois, ça va aussi (en principe) mais pour la suite c’est plus compliqué, après c’est le permis B (pour 5 ans). J’ai pas non plus envie de faire cette année et de payer 14 000 balles pour après me faire expulser tu vois? Je ne m’attendais pas à ça en tout cas, faire des histoires comme ça, franchement… me reste plus qu’à me marier quoi 😛

      • Bon(heu)jour Léa,
        (quand il est trop tard, il est tréteau)

        La curiosité est un vilain défaut… 😉
        Je fais plein de choses en Belgique et pour l’instant, je poste un commentaire sur un blog.^^

        Sinon (j’imagine que c’est ça que tu voulais savoir), je travaille comme informaticien.

        Mais pourquoi une telle curiosité?

      • Parce que j’arriiiiiiiiiiiiiiive bientôt en Belgique, pour bosser comme infirmière puéricultrice. Alors comme ce blog parle des infirmières tout ça, tout ça, je me demandais si tu étais du métier, c’est tout. 😛

      • Oh alors, fini la Suisse? 😦

        Cela dit tu a l’air très contente! J’espère que ça sera bien là bas, faudra que tu nous raconte!

      • Aaaah mais en quelque sorte, je fais partie du métier… Je soigne et entretiens des ordinateurs. De temps en temps.^^

        Welcome to Belgium, by the way! 😉

      • Aaaah mais en quelque sorte, je fais partie du métier… Je soigne et entretiens des ordinateurs. De temps en temps.^^

        Welcome to Belgium, by the way! 😉

  2. Merci Méta !

    Comme je le disais chez Naïma, la suisse réclame visiblement à corps et à cris de l’expérience…. dons je vais la faire ailleurs et je reviendrai en force, lol !

    • Non ne reviens pas, la Suisse ne te mérite pas, na. Ils nous font chier. Ils sont chiants. Ils veulent des infirmières mais ils font tout pour pas en avoir alors crotte et pi walà. La prochaine fois je tombe amoureuse d’un belge!

      (piti coup de gueule, lalala, pompom pidou! 🙂 )

      • C’est vrai qu’ils sont un peu (beuacoup chiants). J’ai une copine qui habite à 20 min de Genève côté français, elle a fait reconnaître son diplôme d’infirmière (elle a donc généreusement fait don de 1000€) pour travailler en intérim, et même comme ça, son téléphone ne sonne pas.

      • Ben ils ont de la chance que je sois pas Dieu car sinon je les aurai punis, j’aurai fait s’abattre sur eux ma colère divine! J’aurai envoyé la peste et enlevé toutes leurs infirmières. Peut être que là, ils deviendraient moins « chiants », pour le coup. Non mais.

        Et dire que la Suisse va vers une grosse pénurie d’infirmières dans les années à venir… t’inquiète, bientôt c’est eux qui nous paieront pour venir soigner leurs petits bobos, et là, on leur dira, « Ha-Ha! Eh bah nan! Nous on va en Pelchique! On récolte ce qu’on sème, MOUHAHAHA! »

      • C’est vrai qu’en Belgique, c’est (beaucoup) plus laxiste (dans beaucoup de domaines à mon avis) que ce coffre fort qu’est la Suisse. Et c’est beaucoup plus simple de profiter du système (par exemple). Et les belges sont accueillants aussi. Et les frites… Ah, les frites. 😉

        Suiss’ heureux d’être belge.^^

      • Je sais pas pour le laxisme, mais pour l’accueil je confirme, quant aux frites… aaaah les frites…*bave*

        Donc ouai. A mon expulsion, je me réfugie en Pelchique 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s