Pollakiurie : fréquence exagérée des mictions

Je ne suis pas encore infirmière, je ne suis même pas encore étudiante infirmière, à vrai dire je ne suis même pas encore en classe préparatoire… mais je suis trop pressée de commencer alors pour passer le temps, j’ai décidé de m’avancer! Ainsi, j’ai commencé à étudier:

la terminologie médicale, en apprenant les suffixes, préfixes et racines qui permettent de former les mots très compliqués comme celui du titre de cet article, ou encore celui là, que j’aime bien: « Spondylarthrite » =  arthrite localisée au niveau des vertèbres. Comme ça quand je regarde docteur House je comprends de quoi ils causent, ce qui est un luxe non négligeable nespâ? 😉 Pour faciliter l’apprentissage, je me suis dotée de cet ouvrage très ludique (en tout cas pour la partie terminologie): Anatomie et vocabulaire médical de Evelyne Berdagué-Boutet.

Mais à mon sens cet ouvrage n’est pas suffisant, il permet d’aborder la terminologie de manière ludique et d’apprendre des choses mais il faut le compléter et refaire les exercice de temps en temps jusqu’à ce qu’on ne fasse plus de fautes. Moi je me suis fait un tableau, que vous pouvez trouver ici.

– l’anatomie et la physiologie: c’est la base la la formation, le 2+2 = 4 de l’infirmière , son alpha et son omega, sa Bible… et tout ça. Pour se faire, j’utilise l’ouvrage mentionné ci dessus pour tester mes connaissances et pour l’apprentissage j’utilise plutôt celui ci: Anatomie et physiologie pour les soins infirmier, MASSON:

Je ne me suis pas encore vraiment mise dedans donc pour l’instant je ne peux pas trop juger mais je le trouve plutôt bien fait et clair. Ce n’est sans doute pas suffisant pour toutes les études mais pour acquérir les bases sans s’encombrer de trop de détails compliqués, il me semble parfait. Après, je sais que ma Bible pendant les études ça sera le fameux Marieb:

les calculs de dose: conversions, concentration, proportionnalité, règle de trois, produit en croix, calculs de dose, de débit, de dilution… Comme je ne suis pas très à l’aise en maths et que ça me stresse de ne même plus savoir faire une division, eh bien j’ai décidé de reprendre les bases et de prendre de l’avance sur cet apprentissage. J’ai pas envie de me ridiculiser à l’école ou en stage à cause de ma nullité… alors je préfère m’entraîner dès maintenant, comme ça à l’inverse, je vais avoir l’air trop intelligente quand on abordera ces questions 😀 (ça restera entre nous de toute façon, huhu 😛 ). Bien sûr j’ai aussi acquis un ouvrage pour l’occasion: Guide du calcul de dose et de débits médicamenteux, MASSON :

Alors là par contre, à la première approche, je n’ai pas été convaincue par cet ouvrage. Mais je vais insister et on verra bien. En complément j’utilise ce « cahier d’exercice » trouvé sur internet en format pdf et les cours postés sur ce site et ce site .

Voilà mon programme pour l’instant, c’est déjà pas mal me direz vous, voir certains pourront penser que je suis folle de m’em**** déjà avec ces trucs là. Mais non, je ne suis pas folle. Si si, je vous assure 😉 Mais franchement, j’ai le temps en ce moment, et je pense que je serai contente l’année prochaine quand je ne serai pas obligée de bosser comme une tarée sur mes cours car j’aurai déjà acquis une partie des choses… je trouve que c’est un avantage non négligeable! Sans parler du fait que ça m’apaise parce que je suis impatiente de commencer les cours!!! Quand j’aurai déjà bien avancé avec le programme que je viens de citer, si j’en ai le temps et l’envie, j’étudierai aussi un peu la pharmacologie, les pathologies (en fait ça je pense déjà le faire en même temps que l’anat-physio, ça rendra le tout plus « ludique ». Pour se faire je m’appuierai sur les cours mis en ligne sur les deux sites cités plus haut), et puis l’hygiène et la base des soins infirmiers. Je doute de pouvoir vraiment aborder tout ça mais on verra bien!

Et puis, pour rendre l’apprentissage plus agréable, je vais aller à Bâle visiter le musée d’anatomie pour mettre mes connaissances nouvellement acquises à l’épreuve 😉 Jusqu’à la fin du mois d’avril il y a aussi à Bâle au musée d’histoire naturelle une exposition temporaire sur les os que je voudrai bien voir par la même occasion: Histoire d’os, ce que les squelettes racontent. Je vous ferai un topo une fois que ces visites auront été faites 😉

Par contre, je suis FURIEUSE d’avoir manqué ça:

Cette incroyable exposition qui a fait le tour du monde et suscité tant de polémique était en Suisse jusqu’en janvier dernier… et j’ai raté ça… quelle nouille je suis. Je sais que ça ne doit pas plaire à tout le monde, et que pour beaucoup ça n’a rien à  voir avec de l’art, pourtant le corps humain est fascinant et la mise en scène des corps disséqués pour cette expo tout à fait époustouflante:

Enfin bref, voilà. je crois que j’ai noté tout ce que je voulais dire! Sur ces belles images (enfin… selon moi 😀 ) je vous dit Bye bye! 🙂

Publicités

5 commentaires

  1. Pour ce qui est des manuels, j’adore les « nouveaux cahiers de l’infirmière », il y en a un pour chaque discipline, c’est clair et complet. Je m’en suis pas mal servi pendant mes études et maintenant que je suis diplômé je m’en sert encore comme piqûres de rappel…

    • Merci de ton commentaire Nj 😉

      En effet « nouveaux cahiers de l’infirmière » ont l’air vachement bien, mais il en faut des sous pour avoir toute la collection! Pour ma part je ne prendrai que ceux dont j’aurai vraiment besoin, en fonction de mes faiblesses et centres d’intérêt, et en fonction aussi de ce que l’école me demandera… Pour celui sur la physio et anat, est ce que selon toi il est suffisamment complet?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s